Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : littérature italienne

Dernières notes publiées

  • Qui sait

    « Qui sait ce que j’aurais pensé de Naples et de moi-même si je m’étais réveillée tous les matins non pas dans mon quartier mais là, dans un immeuble du littoral ? Qu’est-ce que je cherchais ? A changer ma naissance ? A changer les autres aussi, en même temps que moi&nb... Lire la suite...

    Publié il y a 26 jours dans Textes & prétextes

  • Fuir ou rester

    Au début de Celle qui fuit et celle qui reste (traduit de l’italien par Elsa Damien), tome III de L’amie prodigieuse – « Epoque intermédiaire » –, Elena Ferrante reprend dans l’index des personnages les événements des tomes précédents. Autour de Lenù et Lila, la narratrice e... Lire la suite...

    Publié il y a 27 jours dans Textes & prétextes

  • Perdue

    « Qu’est-ce que j’avais fait de si terrible, au fond ? C’est vrai, j’avais été, quelques années auparavant, une jeune femme perdue. Les espoirs de la jeunesse semblaient déjà tous partis en fumée, j’avais l’impression d’être précipitée vers ma mère, ma grand-mère et la série de f... Lire la suite...

    Publié le 23/12/2017 dans Textes & prétextes

  • Les vacances de Leda

    En attendant la sortie en Folio du troisième tome de L’amie prodigieuse , la saga à succès d’Elena Ferrante, j’ai lu Poupée volée ( La figlia oscura , 2006, traduit de l’italien par Elsa Damien). Dans ce roman, Leda raconte ses vacances au bord de la mer. Le récit commence par une sortie... Lire la suite...

    Publié le 21/12/2017 dans Textes & prétextes

  • Geste

    « La Mère fit un geste imperceptible : Dolores arrêta alors le peigne et recula de deux pas. Si, auparavant, elle avait été proche de l’invisibilité, à cet instant elle sembla disparaître tout à fait. La Mère poussa un petit soupir puis, avec naturel, elle releva ses cheveux et l... Lire la suite...

    Publié le 10/08/2017 dans Textes & prétextes

  • Jeune Epouse ou non

    D’une jeune épouse dont le mari s’écarte après les épousailles ( Miniaturiste de Jessie Burton ) à La Jeune Epouse d’Alessandro Baricco (2015, traduit de l’italien par Vincent Raynaud), il y a bien quelques ressemblances : au début du roman , celle-ci aussi, dix-huit ans, entre ... Lire la suite...

    Publié le 07/08/2017 dans Textes & prétextes

  • Rien ne se répète

      «  Apprendre à l’école de la vie ! C’est ce que nous nous répétons à chaque tournant, et chaque fois nous y croyons ! Alors qu’en réalité rien ne nous sert de leçon, que rien ne se répète pareillement, et qu’il n’y a qu’une chose qui reste égale dans le ... Lire la suite...

    Publié le 30/05/2017 dans Textes & prétextes

  • L'aube de nouveau

    C’est à la Librairie du Port de Toulon que le nom de Sibilla Aleramo  a retenu mon attention, avec ce titre : Ursa minor, Notes de carnet et d’autres encore. « Les carnets intimes de la pasionaria des lettres italiennes ». Parmi ceux qu’elle fascina : Gorki, Colette,... Lire la suite...

    Publié le 29/05/2017 dans Textes & prétextes

  • Lenù et Lila, suite

    Aux lecteurs de L’amie prodigieuse qui n’auraient pas encore découvert la suite, disons d’emblée que Le nouveau nom d’Elena Ferrante (sous-titré Jeunesse, traduit de l’italien par Elsa Damien) tient ses promesses. On y retrouve le quartier populaire de Naples autour de Lenù et Lila – le... Lire la suite...

    Publié le 25/05/2017 dans Textes & prétextes

  • Paradis sur terre

    « Ce fut alors que Paolo se mit à enseigner à son fils à ne pas se contenter du monde tel qu’il était, à le vouloir plus juste. A lui parler du philosophe de Trèves qui avait imaginé une société dans laquelle chacun recevrait selon ses besoins, et à laquelle chacun contribuerait sel... Lire la suite...

    Publié le 12/07/2016 dans Textes & prétextes

Page : 1 2 3 4 Suivant