Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : récit

Dernières notes publiées

  • Continent inconnu

    « La montagne, aujourd’hui, c’est un lieu de résistance à la globalisation. » « Le continent inconnu, pour moi, c’étaient les Apennins . » Paolo Rumiz   Ecoutez, si vous voulez, Paolo Rumiz interrogé par François Busnel à La Grande Librairie (15/12... Lire la suite...

    Publié il y a 8 jours dans Textes & prétextes

  • L’Italie en Topolino

    Après avoir raconté sa traversée des Alpes d’est en ouest, Paolo Rumiz continue La légende des montagnes qui naviguent (2007, traduit de l’italien par Béatrice Vierne, 2017) avec l’exploration en profondeur des Apennins. Son article enthousiaste dans la Reppublica sur le chantier du tunnel ... Lire la suite...

    Publié il y a 10 jours dans Textes & prétextes

  • Col du Brenner

    «  Le Brenner , arrêt pour changer de locomotive ; l’engin écarlate des chemins de fer autrichiens ronronne déjà sur la voie de dégagement. J’ai toujours aimé cet endroit. Les gares des grandes lignes me plaisent ; elles ne cherchent pas à se faire passer pour ce qu’elles ne ... Lire la suite...

    Publié il y a 19 jours dans Textes & prétextes

  • Rumiz dans les Alpes

    La légende des montagnes qui naviguent (2007, traduit de l’italien par Béatrice Vierne, 2017) de Paolo Rumiz correspond à ce que j’écrivais ici pour conclure ma première lecture du journaliste et écrivain-voyageur italien (né en 1947) : « Ni cours d’histoire ni cours de géographie, ... Lire la suite...

    Publié il y a 20 jours dans Textes & prétextes

  • Détours

    « Ce chemin qui serpentait, accroché à flanc de montagne, était entièrement exposé aux regards de la vallée, et une ombre y aurait-elle couru ramassée sur elle-même qu’il aurait été impossible de ne pas la remarquer. Ainsi, la route, ayant perdu tout espoir de descendre directement da... Lire la suite...

    Publié le 29/06/2021 dans Textes & prétextes

  • Au-dessus du hameau

    Akira Yoshimura (1927-2006), considéré au Japon comme l’égal de Mishima, a vu ses récits et nouvelles traduits en français de son vivant. Je découvre ce grand écrivain avec Le Convoi de l’eau (1976, traduit en français par Yutaka Makino. Marine Landrot, qui a rencontré sa veuve, Setsuko ... Lire la suite...

    Publié le 28/06/2021 dans Textes & prétextes

  • Premier chagrin

    « Vous raconterez votre premier chagrin. » ‘Mon premier chagrin’ sera le titre de votre prochain devoir de français. »  […] – Tu n’as pas commencé par essayer, en scrutant parmi tes souvenirs… – De retrouver un de mes chagrins ? Mais non, voyons, à quoi penses-tu ? Un v... Lire la suite...

    Publié le 12/06/2021 dans Textes & prétextes

  • Natacha Sarraute

    Ne pas trouver sur son blog un nom d’écrivain qu’on aime appelle réparation – il était temps de relire Nathalie Sarraute , à la suite de Marque-Pages . Ouvrir Enfance et retrouver dès les premières lignes le ton inimitable de la grande écrivaine qui rend à la vie son texte sous-jacent&n... Lire la suite...

    Publié le 10/06/2021 dans Textes & prétextes

  • Lanterne

    « Quand j’étais petit, il y avait, en face de chez moi, un magasin de saké appelé Yorozuya où se trouvait une jeune fille nommée Okura. Cette Okura, durant les paisibles après-midi de printemps, pratiquait toujours des exercices de chant. Chaque fois qu’elle s’y mettait, je sortais dan... Lire la suite...

    Publié le 01/05/2021 dans Textes & prétextes

  • Roman-haïku

    A propos d’ Oreiller d’herbes (Kusamakura, 1906, traduit du japonais par René de Ceccaty et Ryôji Nakamura), Natsumé Sôseki a écrit : « Si ce roman-haïku (l’expression est certes bizarre) s’avère possible, il ouvrira de nouveaux horizons dans la littérature. Il ne me semble pas ... Lire la suite...

    Publié le 29/04/2021 dans Textes & prétextes

Page : 1 2 3 4 5 Suivant