Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : littérature espagnole

Dernières notes publiées

  • Le même été

    « Tous les étés étaient le même été. Toutes les mers étaient la même mer. Notre vie était identique chaque mois d’août. Et c’était justement cela qu’on recherchait dans ma famille (et dans tant d’autres familles à l’époque). Ou du moins ce que recherchait mon père. Grâce à lui, j’ai dé... Lire la suite...

    Publié il y a 8 jours dans Textes & prétextes

  • Paradis privé

    « Si vous ne pouvez vous résoudre à abandonner le passé, alors vous devez le recréer ». Cette citation de Louise Bourgeois entre en résonance avec le sujet de Solstice de José Carlos Llop (2013, traduit de l’espagnol par Edmond Raillard, 2016). L’enfance et la jeunesse, son île, sont ... Lire la suite...

    Publié il y a 10 jours dans Textes & prétextes

  • On dirait

    « L’affiche de l’exposition ne pouvait être que le tableau en question, Passage du commerce Saint-André , qui – pourquoi continuer à me le cacher ? – m’a évoqué dès le premier regard la scène des marchands du Canaletto dont je viens de parler. Là aussi, un homme de dos – semb... Lire la suite...

    Publié le 01/10/2022 dans Textes & prétextes

  • Valdés au musée

    Les muses ne dorment pas (2021, traduit de l’espagnol (Cuba) par Albert Bensoussan), raconte une histoire entre récit et fiction née « les yeux clos » , comme l’annonce Zoé Valdés en première page . « A Cuba, l’art m’a sauvée de la constante incurie sociale et politique&... Lire la suite...

    Publié le 29/09/2022 dans Textes & prétextes

  • Toute bonne histoire

    Musée Thyssen-Bornemisza, mars 2019 Toute bonne histoire se raconte presque toujours à travers une fenêtre et les yeux clos. Que l’on remplace la fenêtre par un tableau, et le voyage – forcément imaginaire – devient alors, probablement, une aventure onirique, un rêve écrit. Une œuvre d’ar... Lire la suite...

    Publié le 08/09/2022 dans Textes & prétextes

  • Intimité

    « Bien sûr, il y a des choses que tu rates en ne voyageant pas. Tu as dû renoncer à voir un jour Le Rêve , l’une des grandes peintures de Rousseau qui se trouve au MoMa de New York et qui, dit-on, fait trembler le sol sous les pieds. Tu ne verras pas non plus la Madonna del Parto... Lire la suite...

    Publié le 09/08/2022 dans Textes & prétextes

  • Sa vie en peintures

    Voici un livre passionnant qui m’a fait sourire tout du long. María Gainza , journaliste argentine et critique d’art, nous invite à Buenos Aires dans son premier roman, Ma vie en peintures ( El nervio óptico , 2014, traduit de l’espagnol par Gersende Camenen, 2018). « Les aspects vis... Lire la suite...

    Publié le 08/08/2022 dans Textes & prétextes

  • Vu à Lanjarón

    « Granada es Lorca, y Lorca es Granada » peut-on lire sur le site Universo Lorca : la région natale de Federico García Lorca (1898-1936), celle où il est mort assassiné par les franquistes. En me promenant à Lanjarón, dans les belles montagnes des Alpujarras (ou la... Lire la suite...

    Publié le 20/06/2022 dans Textes & prétextes

  • Pas seuls

    « Mon père et moi n’étions pas seuls parce que nous avions ma mère, mais parfois je doutais que notre famille fût une famille. Lorsque nous restions seuls à la maison, j’avais l’impression que nous étions deux fantasmagories silencieuses dont la vie aurait été en latence, et que cette ... Lire la suite...

    Publié le 28/02/2017 dans Textes & prétextes

  • Un garçon en hiver

    Premier roman traduit en français de José Carlos Llop , Parle-moi du troisième homme (2001, traduit de l’espagnol par Edmond Railland, comme Le rapport Stein ) est le récit d’un garçon, le fils du capitaine Eduardo Balmoral affecté durant l’hiver 1949 dans une garnison du Nord de l’Espagn... Lire la suite...

    Publié le 27/02/2017 dans Textes & prétextes

Page : 1 2 3 4 Suivant