Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : mozart

Dernières notes publiées

  • Libellule, Mozart, troc, hibiscus géants

    Au moment de l’arrosage, une libellule se pose sur un des tuteurs des aubergines. Ses ailes translucides sont tout irisées dans le soleil rasant de ce début de jour. Que regarde-t-elle ? Peut-être a-t-elle pris l’habitude dans la journée de visiter les petites réserves d’eau faites dans des po... Lire la suite...

    Publié il y a 2 jours dans Bonheur du jour

  • Le Requiem de Mozart : concert gratuit à...

    La musique est revenue dans la vie, dans la ville ; c'était sa fête lundi 21 juin et elle vous attend mercredi soir (demain !) à l'Eglise Saint Bernard… Ce mercredi 23 juin, vous est offerte sur un plateau (de 65 musiciens et choristes !), l'une des plus belles œuvres du répertoire class... Lire la suite...

    Publié le 22/06/2021 dans Action Barbès

  • Stéphane Barsacq, Météores, Entre ciel et terre

    Proposé comme une suite à son sublime Mystica , ce nouveau texte de l’écrivain, préfacier et éditeur Stéphane Barsacq, se présente comme un abécédaire intelligent et décalé, faisant le point dans son élévation sur notre effondrement. L'auteur m'a envoyé son essai, gentiment dédic... Lire la suite...

    Publié le 02/02/2021 dans Marc Alpozzo (Ouvroir de réflexions potentielles)

  • Moisson.

    Marcher tout le long de la plage, pieds nus dans l’eau claire, bas de pantalon retroussés, en tenant ses chaussures à la main. Sentir le vent. Sentir le soleil. Regarder les montagnes, l’horizon, le ciel. En rentrant au petit hôtel, penser à Mozart, celui qui ne fut jamais la proie du désespoir... Lire la suite...

    Publié le 25/05/2019 dans Bonheur du jour

  • Jean d’Ormesson, la littérature à l’estomac

    Pour Jean d’Ormesson la vie était une fête en larmes. Cette très belle formule, il la devait à la philosophe Jeanne Hersch. Il y avait, depuis, ses débuts en littérature, une vraie jubilation mêlée à une forme d’allégresse désespérée dans chacun de ses livres. Et à son immense popularité o... Lire la suite...

    Publié le 14/02/2019 dans Marc Alpozzo (Ouvroir de réflexions potentielles)

  • Paysage.

    En s’engageant Chemin de la Morvenède, on sait qu’on trouvera de part et d’autre de la route des buissons de mûres. Seront-elles prêtes à être mangées avec gourmandise? Non, il est trop tôt dans la saison : nombreuses et bien rondes, elles sont encore de ce vert clair mêlé de rose. On repassera... Lire la suite...

    Publié le 07/07/2018 dans Bonheur du jour

  • Moisson.

    Passer l’après-midi sur la plage ; papoter ; se tremper les pieds ; ramasser des cailloux avec une petite fille pour qui on a fait un gâteau au chocolat qu’elle déguste au goûter. Ecouter avec ravissement l’émission de Philippe Cassard, Portrait de famille, au cours de laquelle on découvre un p... Lire la suite...

    Publié le 16/05/2018 dans Bonheur du jour

  • Moisson.

    Passer un bon moment avec une amie qui vient déjeuner et ne pas la laisser repartir les mains vides en lui donnant plusieurs muffins à la framboise. Passer une après-midi apaisante au milieu de mains agiles qui tricotent, brodent, raccommodent. Trouver à la Médiathèque de Sanary le livre de Jea... Lire la suite...

    Publié le 17/02/2018 dans Bonheur du jour

  • La traduction de tous les airs de moi connus.

    Après les allers-et-venues des moments de fête, les sons de la vie quotidienne reviennent à petits pas. Un oiseau lance une belle trille ; le vent souffle et fait claquer les feuilles ; la pendule ticque et tacque sans se presser ; les chats sont affairés : la toilette, la sieste, monter ou des... Lire la suite...

    Publié le 03/01/2018 dans Bonheur du jour

  • Mozart, celui qui ne fut jamais la proie du...

    Alors qu’on rentre, on se rend compte que la nuit tombe plus vite maintenant. On s’assied sur une chaise. On respire à peine comme si, après la décision qu’on a prise, on devrait se ratatiner pour prendre moins de place. A ce moment-là, on se souvient de Mozart, celui qui ne fut jamais la proie... Lire la suite...

    Publié le 27/08/2017 dans Bonheur du jour

Page : 1 2 3 4 5 Suivant