Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : littérature allemande

Dernières notes publiées

  • Frontière

      « Le Rhin fut la première frontière qu’il m’ait été donné de connaître. Une frontière sans cesse présente. Elle m’aura enseigné l’ici et le là-bas. Elle opposait à « notre » rive, avec ses fabriques, ses baraquements, ses trains de marchandises et sa rusticit... Lire la suite...

    Publié le 21/04/2018 dans Textes & prétextes

  • A la rivière

    C’est un récit tout en descriptions, ses chapitres ont des lieux pour titres, parfois précédés d’une photographie. Lire La rivière d’Esther Kinsky ( Am Fluss , 2014, traduit de l’allemand par Olivier Le Lay), c’est l’accompagner sur les berges, celles de la rivière Lea près de laquelle elle... Lire la suite...

    Publié le 19/04/2018 dans Textes & prétextes

  • Prêter l'oreille

    « La détente du corps culmine dans le sommeil ; celle de l’esprit culmine dans l’ennui. L’ennui est l’oiseau des rêves qui couve l’œuf de l’expérience. Le bruissement des feuilles dans les arbres le fait s’envoler. Les nids qu’il façonne – les activités intimement liées à l’enn... Lire la suite...

    Publié le 11/07/2017 dans Textes & prétextes

  • L'art de raconter

    « Le Raconteur : réflexions sur l’œuvre de Nikolaï Leskov »  : j’ai pris tant de plaisir à lire cet article de Walter Benjamin (une quarantaine de pages) que je lui consacrerai ce billet, avant de vous parler du récit de Leskov qu’il précède. Alessandro Baricco a comm... Lire la suite...

    Publié le 10/07/2017 dans Textes & prétextes

  • Un prodige

    « Et Maître Abraham ouvrit la porte : sur le paillasson dormait en boule un matou qui, dans son genre, était vraiment un prodige de beauté. Les rayures grises et noires du dos convergeaient sur son crâne, entre les oreilles, et dessinaient sur le front de gracieux hiéroglyphes. So... Lire la suite...

    Publié le 13/05/2017 dans Textes & prétextes

  • Murr, le chat poète

    Murr, le chat poète d’ Hoffmann (1776-1822) est un des plus célèbres chats de la littérature. C’est « l’une des œuvres où Hoffmann a mis le plus de lui-même » , écrit le traducteur du grand romantique allemand :  Le chat Murr ou Vie et opinions du matou Murr fortuitement entremêlés d... Lire la suite...

    Publié le 11/05/2017 dans Textes & prétextes

  • Comme une idée

    « Certes, les premiers jours furent laborieux, mais Franz s’habitua bientôt au style alambiqué des journalistes et aux aspérités de leurs formules récurrentes, et, peu à peu, il parvint à dégager le sens des différents articles. Au bout de quelques semaines, il était à même de lire le... Lire la suite...

    Publié le 28/06/2016 dans Textes & prétextes

  • Un tabac à Vienne

    Le tabac Tresniek de Robert Seethaler a déjà fait le tour de la blogosphère. J’y poserai tout de même ma petite pierre à propos de ce roman ( Der Trafikant , traduit de l’allemand (Autriche) par Elisabeth Landes) qui raconte l’histoire de Franz Huchel, un jeune homme de dix-sept ans qui qu... Lire la suite...

    Publié le 27/06/2016 dans Textes & prétextes

  • Ses parents

    « Ingrid observe ses parents (à la dérobée ?) : D’un côté l’incarnation du parfait patriote, à qui des puissances contraires rendent la vie dure et qui ne peut s’empêcher de craindre que l’esprit impur, par des interstices et des sutures éclatées, ne s’insinue dans l’âme aut... Lire la suite...

    Publié le 18/11/2014 dans Textes & prétextes

  • Près de Vienne

    Arno Geiger, dans Tout va bien ( Es geht uns gut , 2005, traduit de l’allemand par Olivier Le Lay), nous entraîne au cœur d’une famille autrichienne à travers l’histoire d’une maison ou plutôt de ses habitants, sur trois générations. Un roman devenu un best-seller, couronné par le Deutsche... Lire la suite...

    Publié le 17/11/2014 dans Textes & prétextes

Page : 1 2 3 4 5 Suivant