Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : modiano

Dernières notes publiées

  • Garder le silence

    « Il me suffit de regarder une de ses photos pour retrouver la qualité qu’il possédait dans son art et dans la vie et qui est si précieuse mais si difficile à acquérir : garder le silence. Un après-midi je lui avais rendu visite et il m’avait donné la photo de mon amie et moi, sur... Lire la suite...

    Publié le 01/06/2024 dans Textes & prétextes

  • Passé précaire

    « Dont on ne peut garantir la solidité, la durée ; qui n'est pas sûr »  : la définition de « précaire » (TLF) va comme un gant à cet explorateur du passé qu’est Patrick Modiano . Dans Romans , où l’écrivain a réuni une dizaine de titres, deux récits plus courts s... Lire la suite...

    Publié le 30/05/2024 dans Textes & prétextes

  • Homme des plages

    « Drôles de gens. De ceux qui ne laissent sur leur passage qu’une buée vite dissipée. Nous nous entretenions souvent, Hutte et moi, de ces êtres dont les traces se perdent. Ils surgissent un beau jour du néant et y retournent après avoir brillé de quelques paillettes. Reines de beauté. Gigo... Lire la suite...

    Publié le 02/04/2024 dans Textes & prétextes

  • L'homme sur la photo

    Rue des boutiques obscures (Prix Goncourt, 1978) de Patrick Modiano succède à Livret de famille (1977) dans Romans , un Quarto qui m’enchante. Première phrase : « Je ne suis rien. Rien qu’une silhouette claire, ce soir-là, à la terrasse d’un café. » Un soir, une terrasse, une sil... Lire la suite...

    Publié le 01/04/2024 dans Textes & prétextes

  • Défaire les noeuds

    « J’avais découvert un cahier d’écolier qui portait sur la couverture le nom de la danseuse. On y avait recopié la plupart des passages soulignés dans les livres, d’une écriture d’adolescente, et celle-ci ne pouvait être que l’écriture de la danseuse. Et sur l’une des pages était collé... Lire la suite...

    Publié le 05/03/2024 dans Textes & prétextes

  • La danseuse et lui

    Le titre du dernier roman paru de Patrick Modiano , La danseuse , désigne la mère du petit Pierre et le souvenir d’un soir où le narrateur le ramenait chez elle à la Porte de Champerret. Hovine, qui la connaissait depuis leur enfance, leur ouvrait la porte de l’appartement et annonçait que ... Lire la suite...

    Publié le 04/03/2024 dans Textes & prétextes

  • Photo

    « J’ai conservé une photo au format si petit que je la scrute à la loupe pour en discerner les détails. Ils sont assis l’un à côté de l’autre, sur le divan du salon, ma mère un livre à la main droite, la main gauche appuyée sur l’épaule de mon père qui se penche et caresse un grand chi... Lire la suite...

    Publié le 06/02/2024 dans Textes & prétextes

  • Livret de famille

    Paru en 1977, deux ans après Villa Triste , Livret de famille de Patrick Modiano est aussi un livre de souvenirs. En épigraphe, cette phrase de René Char : « Vivre, c’est s’obstiner à achever un souvenir. » Le titre s’impose dès le début : la fille de Patrick Modiano est né... Lire la suite...

    Publié le 05/02/2024 dans Textes & prétextes

  • Villa triste

    « Les chambres des « palaces » font illusion, les premiers jours, mais bientôt, leurs murs et leurs meubles mornes dégagent la même tristesse que celle des hôtels borgnes. Luxe insipide, odeur douceâtre dans les couloirs, que je ne parviens pas à identifier, mais qui doit êtr... Lire la suite...

    Publié le 23/01/2024 dans Textes & prétextes

  • Modiano, Romans

    C’est avec Dora Bruder que je suis vraiment entrée dans l’univers de Patrick Modiano (°1945), en 2020. Dans Romans, le gros volume que lui a consacré la collection Quarto, ce récit est le seul que j’ai lu, aussi je me le suis offert pour découvrir la trajectoire d’une œuvre approchée un... Lire la suite...

    Publié le 22/01/2024 dans Textes & prétextes

Page : 1 2 3 Suivant