Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : littérature chinoise

Dernières notes publiées

  • Sa joie

          « Celui qui sait une chose ne vaut pas celui qui l’aime. Celui qui aime une chose ne vaut pas celui qui en fait sa joie. » (VI, 20) Confucius, Entretiens Lire la suite...

    Publié le 29/04/2014 dans Textes & prétextes

  • Ce que dit Confucius

    « Sans cette clé fondamentale, on ne saurait avoir accès à la civilisation chinoise » , écrit Pierre Ryckmans dans son introduction aux Entretiens de Confucius (551-479 avant J.-C.), traduits et annotés par lui. Il s’agit en fait d’une compilation posthume, « des bribes, ... Lire la suite...

    Publié le 28/04/2014 dans Textes & prétextes

  • Discerner

    « Connaître, c’est discerner ce que l’on comprend et ce que l’on ne comprend pas. » (C onfucius)   Kwong Kuen Shan, Le chat zen     Lire la suite...

    Publié le 21/02/2012 dans Textes & prétextes

  • Chats d'aquarelle

    Les amoureux des chats comprendront, les autres souriront peut-être, ou passeront. Le chat zen de Kwong Kuen Shan (2011) est un de ces livres délicieux à glisser au rayon « chats » d’une bibliothèque où un coin leur est réservé. Ou à offrir sans hésiter aux félinophiles, il doi... Lire la suite...

    Publié le 20/02/2012 dans Textes & prétextes

  • La première tasse

    Pause-thé / 2            « La première tasse humecte mes lèvres et mon gosier. La seconde rompt ma solitude. La troisième pénètre mes entrailles et y remue des milliers d’idéographes étranges. La quatrième me procure une... Lire la suite...

    Publié le 22/03/2011 dans Textes & prétextes

  • Le thé de la veuve

    Pause-thé / 1             « La veuve de Shen Wu vivait avec ses deux fils dans la ville de Yanxian. Elle était une adepte du thé. La cour de la maison abritait la tombe d’un inconnu et, toutes les fois qu’elle préparait du th... Lire la suite...

    Publié le 21/03/2011 dans Textes & prétextes

  • Naturellement

    « Les mouettes virevoltent dans le ciel en poussant de grands cris. Recherchent-elles leur pitance ou expriment-elles leur joie ? Elles utilisent un langage ignoré des hommes. En comprendre le sens est sans importance, ce qui importe, c’est cet oiseau qui vole avec force dans le cie... Lire la suite...

    Publié le 20/01/2009 dans Textes & prétextes

  • Une canne à pêche

    J’ai découvert Gao Xingjian grâce à son prix Nobel en l’an 2000 et   à travers un long roman dans lequel je ne suis pas vraiment entrée, malgré son titre prometteur, La montagne de l’âme (1990). Condamné à l’exil à cause de sa liberté de parole, l’écrivain chinois Gao Xingjian vit e... Lire la suite...

    Publié le 19/01/2009 dans Textes & prétextes

  • CR63 : le livre d'un homme seul - Gao Xingjian

    Le livre d'un homme seul est le récit d'un chinois seul, ...et qui veut le rester malgré l'oppression communiste. Trouvant refuge dans la littérature, il survit tant bien que mal à la révolution culturelle (qui n'a évidemment, comme beaucoup ne le savent pas encore en France de Révolution et ... Lire la suite...

    Publié le 28/12/2008 dans l'espèce de blog

  • Loin de Pékin

    Comment Fugui, le fils unique des Xu, un joueur et un noceur impénitent, est-il devenu ce vieil homme à la peau tannée qui encourage son buffle poussif près de la rizière ? Le roman Vivre ! de Yu Hua (1994) répond  à cette question.  Zhang Yimou en a tiré un film p... Lire la suite...

    Publié le 14/08/2008 dans Textes & prétextes

Page : 1 2 Suivant