Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : philippe jaccottet

Dernières notes publiées

  • Se lover dans la fraîcheur de l'herbe.

    On savait que La fraîcheur de l’herbe , d’Alain Corbin, serait une belle lecture. C’est pour cela qu’on avait pris ce livre puisqu’on avait salle d’attente. Mais c’est bien mieux. Les toutes premières pages citent Thoreau, Emerson, Jaccottet, Bonnefoy, Giono, Ponge, Ronsard, Virgile, Gracq, Ch... Lire la suite...

    Publié le 20/10/2018 dans Bonheur du jour

  • Gourmandise de mots : la fétuque.

    Philippe Jaccottet, dans Autres journées , rappelle que la fétuque est parmi les plus fines graminées. Les graminées, on en voit partout. Mais les regarde-t-on ? Les connait-on ? Les aime-t-on ? Déjà, on a habitué son œil à la mélique penchée. La ligne de Philippe Jaccottet sur la fétuque la ... Lire la suite...

    Publié le 03/06/2018 dans Bonheur du jour

  • Livre du matin / Livre du sac / Livre du soir.

    Le matin, démarrer la journée avec Philippe Jaccottet, dont on relit Journées , justement. Dans le sac, en attendant Les tendres plaintes qu’on doit nous prêter, Petits oiseaux , de Yôko Ogawa, dont on vient de terminer La formule préférée du professeur . Le soir, Le diable rebat les cart... Lire la suite...

    Publié le 23/05/2018 dans Bonheur du jour

  • Moisson.

    Envoyer quelques fleurs de jasmin à quelqu’un, en espérant que le parfum s’échappera, même fugacement, au moment où le papier qui les enveloppe sera déplié. Recevoir en cadeau une jolie pochette cousue main pour qu’on puisse y mettre les médicaments qu’on doit avoir toujours sur soi. Ranger l’a... Lire la suite...

    Publié le 12/04/2018 dans Bonheur du jour

  • Poètes.

    La rue est pluvieuse avec de chaque côté des rigoles joyeuses. La maison est là, dont les volets annoncent les teintes de la chambre. On s’y pose pour un temps et on demande à avoir près de soi sur le boutis les livres de Philippe Jaccottet. Ils sont là, dit-on, d’un geste de la main. Là. On co... Lire la suite...

    Publié le 07/02/2018 dans Bonheur du jour

  • Philippe Jacottet, suite !

    Dans la série "tentative de compréhension d'un poème contemporain",  j'ai envie de continuer avec Philippe Jaccottet car je sais que vous êtes devenus amoureux de sa poésie depuis la dernière note qui lui fut consacrée.    Les eaux et les forêts, partie 1 La clarté de c... Lire la suite...

    Publié le 12/03/2017 dans shako, sabre et tam-tam

  • tentative de compréhension d'un poème contemporain

    Il faut arrêter à la fin de dire que la poésie contemporaine est incompréhensible. Prenons un exemple. Dans le recueil Poésie 1946-1967 de Philippe Jaccottet, j'ai pris une page au hasard. Dans l’herbe à l’hiver survivant ces ombres moins pesantes qu’elle, des timides bois patients ... Lire la suite...

    Publié le 02/02/2017 dans shako, sabre et tam-tam

  • aube

    Accepter ne se peut comprendre ne se peut on ne peut pas vouloir accepter ni comprendre   On avance peu à peu comme un colporteur d’une aube à l’autre   Phillipe Jaccottet , Poésie ,1946-1967 aube-Camors-16 11 2014 Lire la suite...

    Publié le 17/11/2014 dans shako, sabre et tam-tam

  • Retrouver un bout de papier

    En rangeant la bibliothèque, retrouver, glissé entre deux livres, un bout de papier sur lequel on avait recopié (mais quand ?) ces quelques lignes de Philippe Jaccottet, extraites de Pensées sous les nuages : Rappelle toi au moment de perdre pied Puise dans cette brume avec tes mains affai... Lire la suite...

    Publié le 13/08/2014 dans Bonheur du jour

  • Lu 103 - Philippe Jaccottet en Pléiade!

      Etonnante Pléiade* pour les lecteurs de l’œuvre de Philippe Jaccottet! Etonnante, tant ils étaient habitués à certains regroupements éditoriaux. Ici, tous ses livres sont rendus à leur stricte chronologie. C’est son écriture de « création », poèmes, proses et notes de carnets – ... Lire la suite...

    Publié le 07/08/2014 dans P/oésie

Page : 1 2 Suivant