Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : hopper

Dernières notes publiées

  • L'attente

      Hopper me rappelle chaque fois quelque chose de nouveau, un nouvel angle de vision. Et vous ? Que vous dit cette toile ? Que fait la cette jeune fille ? Qu’attend-elle ? Dites le lundi… Pourquoi ai-je accepté ce rendez-v... Lire la suite...

    Publié le 20/01/2020 dans heure-bleue

  • Second Story Sunlight

    J'aurais pu rester un temps infini devant Second Story Sunlight, à baigner dans sa lumière… Solitude, mystère, nostalgie. Et un bingo Hopper pour l'exposition présentée à Rome, un ! J'aurais mauvais jeu de critiquer une exposition fort bien ficelée, avec un audioguide bien calibré e... Lire la suite...

    Publié le 18/12/2016 dans Grignotages de mimylasouris

  • Souvenirs encadrés

    À vouloir trop ou trop bien dire, on finit par ne plus rien dire du tout, surtout de ce qui nous a particulièrement plu, à quoi l'on craint de ne pas rendre justice. Parce que les reproductions que j'ai accumulées dans des dossiers sur mon ordinateur n'illustreront probablement jamais les articl... Lire la suite...

    Publié le 25/11/2013 dans Grignotages de mimylasouris

  • A quoi rime

    « Quand on entend ou lit que l’expo Hopper du Grand Palais, à Paris – au demeurant très belle, et nous en avons parlé dans La Libre en temps voulu – s’est conclue sur trois jours d’entrée non-stop pour clamer, à l’arrivée, ses 784 269 visiteurs, à quoi rime la performance, sinon pour co... Lire la suite...

    Publié le 19/02/2013 dans Textes & prétextes

  • Hopper au Grand Palais

    A peine ouverte et c’est déjà la ruée pour voir Edward Hopper au Grand Palais. Sans réservation, il faut compter à minima trois heures de queue, ça grogne, ça hurle, ça siffle, dans la file qui menace de faire le forcing et de tagger les affiches….et à l’intérieur, les services de sécurité s... Lire la suite...

    Publié le 10/10/2012 dans Le LAZOR

  • Si on pouvait

    « Si on pouvait le dire avec des mots, il n’y aurait aucune raison de le peindre. » Edward Hopper   Sept heures du matin (détail) © Whitney Museum of American Art, New York Lire la suite...

    Publié le 07/08/2010 dans Textes & prétextes

  • Hopper à Lausanne

    Sur la terrasse d’une maison blanche frappée de face par la lumière, les stores jaunes un peu moins baissés aux fenêtres du premier que du second pignon, identique, deux femmes prennent le soleil : celle aux cheveux gris, assise dans un fauteuil, tient un livre à la main ; la jeune f... Lire la suite...

    Publié le 05/08/2010 dans Textes & prétextes

Page : 1