Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voir les dernières notes mises à jour Tag : théâtre du lucernaire

Dernières notes publiées

  • Le monte-plats au Théâtre du Lucernaire

    L’attente . Comédiens et spectateurs sont enfermés dans un sous-sol aux murs aveugles. Harold Pinter laisse filer un dialogue aux mots simples et aux silences syncopés. C’est un échafaudage de répliques brutes, un rien dépouillé à l’enchevêtrement extrêmement sophistiqué.  La sa... Lire la suite...

    Publié le 03/04/2018 dans ce qui est remarquable...un regard sur la culture pop

  • Tristes noces

        I l était une fois une mariée (Sonia Nemirovsky) que ses amis (Gregory Vouland, Jean-Loïc François entouraient tendrement car elle avait bien du chagrin. Son marié (Olivier Kuhn), un marin volage lui avait préféré une belle sirène (Pauline Lacombe [1] ). Et la rengaine «&nbs... Lire la suite...

    Publié le 05/06/2017 dans D. Dumas, théâtres

  • Tristes noces

        I l était une fois une mariée (Sonia Nemirovsky) que ses amis (Gregory Vouland, Jean-Loïc François entouraient tendrement car elle avait bien du chagrin. Son marié (Olivier Kuhn), un marin volage lui avait préféré une belle sirène (Pauline Lacombe [1] ). Et la rengaine «&nbs... Lire la suite...

    Publié le 05/06/2017 dans D. Dumas, théâtres

  • Tristes noces

        I l était une fois une mariée (Sonia Nemirovsky) que ses amis (Gregory Vouland, Jean-Loïc François entouraient tendrement car elle avait bien du chagrin. Son marié (Olivier Kuhn), un marin volage lui avait préféré une belle sirène (Pauline Lacombe [1] ). Et la rengaine «&nbs... Lire la suite...

    Publié le 05/06/2017 dans D. Dumas, théâtres

  • Tristes noces

        I l était une fois une mariée (Sonia Nemirovsky) que ses amis (Gregory Vouland, Jean-Loïc François entouraient tendrement car elle avait bien du chagrin. Son marié (Olivier Kuhn), un marin volage lui avait préféré une belle sirène (Pauline Lacombe [1] ). Et la rengaine «&nbs... Lire la suite...

    Publié le 05/06/2017 dans D. Dumas, théâtres

  • Tueuse et majestueuse

          Marguerite Duras était fascinée par les histoires criminelles. Bien avant la « transgression de l’écriture » [1] qui lui fit proférer (ou non) son « sublime, forcément sublime ! » à propos de l’affaire du petit Grégory, elle s’était passion... Lire la suite...

    Publié le 12/03/2017 dans D. Dumas, théâtres

  • Quoi de neuf ? Molière… et Boulgakov

        Mikhaïl Boulgakov rencontra beaucoup de difficultés avec la bureaucratie et la censure. Ses écrits, son théâtre furent souvent et longtemps interdits en U. R. S. S. Ainsi, Le roman de Monsieur Molière , biographie de Molière que Gorki lui avait commandée, terminée en 193... Lire la suite...

    Publié le 19/10/2016 dans D. Dumas, théâtres

  • Ô l’amour d’une mère !

        Qui est la plus odieuse ? Maggie (Catherine Salviat), la mère tyrannique et scélérate ou sa fille indigne Maureen (Sophie Parel) qui la brutalise, et la tue ? L’amour maternel chez Martin McDonagh n’a rien d’une vision romantique et Victor Hugo, Alfred de Muss... Lire la suite...

    Publié le 15/09/2016 dans D. Dumas, théâtres

  • Quitter l’île de la cancrerie

        « Quand il n’était pas le dernier de sa classe, il était l’avant-dernier ». On le croyait un cancre. Et il regardait avec résignation son « enlisement.  » D’où lui venait sa « cancrerie » ? Car sa famille, de bonne situation sociale, l’aima... Lire la suite...

    Publié le 07/04/2016 dans D. Dumas, théâtres

  • He wants to be

      Il existe des personnages qui continuent de vivre même lorsque l’auteur les a assassinés, des personnages qui refusent de mourir. Ainsi, Hamlet, avec  To be Hamlet or not , un comédie de Charlotte Rondelez créée au festival d’Avignon 2012, jouée ensuite au Poche-Montparnasse et ... Lire la suite...

    Publié le 21/03/2016 dans D. Dumas, théâtres

Page : 1 2 Suivant